Notre groupe de recherche travaille sur les questions suivantes :

  1. Pourquoi le stress peut augmenter ou diminuer la prise alimentaire ?
  2. Pourquoi les sucreries peuvent nous réconforter en situation de stress ?
  3. Pourquoi le stress chronique et la restriction alimentaire répétés peuvent déclencher des crises de boulimie ?
  4. Pourquoi, pendant les épisodes de fringale, nous perdons le contrôle de la prise alimentaire et la quantité de nourriture consommée devient beaucoup plus élevée que nécessaire ?
  5. Pourquoi les hommes et les femmes réagissent différemment au stress ?
  6. Pourquoi la prévalence des troubles alimentaires est plus élevée chez les femmes que chez les hommes ?

À propos

À propos

Nos recherches sont axées sur les mécanismes neuronaux de la régulation de la prise alimentaire et des troubles alimentaires. Etant donné que le stress, la restriction alimentaire et la consommation de la nourriture palatable font partie des principaux facteurs responsable des épisodes boulimiques, notre laboratoire étudie les effets du stress et des régimes alimentaires sur la prise de nourriture.

L'hyperphagie boulimique est un problème important qui affecte 3 % de la population et compromet considérablement la santé physique et psychologique. Jusqu'à présent il n'existe pas de traitement spécifique pour traiter ces troubles alimentaires. Nous avons créé un modèle qui reproduit de façon fiable les caractéristiques comportementales, métaboliques, et neurophysiologiques de l'hyperphagie boulimique provoquée par le stress. Nos projets de recherches aideront à comprendre les mécanismes neuronaux liés aux troubles alimentaires et proposeront des approches préventives et thérapeutiques.